30.4 C
Haïti
août 7, 2022
Eguens Infos Culturelles
Acutalités

Cathie et Vanessa proposent  » Map travèse dlo yo » une photographie audiovisuelle des maux du Pays.

Ces deux filles utilisent leurs voix comme canal pour exposer les différents maux qui rongent notre société et proposer une porte de sortie à tout un chacun . Cathie Vernet Cean a fait des études secondaires au lycée Jean Jacques Dessalines ,à L’ Instituto technico vacacional, en journalisme et communication française.

Quant à Vanessa Joseph Saint Jean, elle est une jeune chanteuse, bourée de talents qui évolue dans le milieu Evangélique, qui nourrit encore de grandes ambitions du point de vue musical.

Après son expérience comme co-animatrice d’une émission dans une station de la Capitale qui lui a value une certaine notoriété. Cathie Vernet s’est convaincue que la musique détient une certaine influence sur la société, elle l’a adoptée comme véhicule pour inciter la tolérance ,le vivre ensemble, entre les Haïtiens , pour recoller les morceaux de cette société disloquée. Avec la Redaction de Eguens Infos Culturelles, la jeune chanteuse revient sur ses premiers pas dans la musique.

Eguens Infos Culturelles: votre première chanson, vous l’avez chantée à quelle âge?

Cathie Vernet Céant: J’ai commencé à chanter dès l’ âge de 13 ans . L’une des performances marquante de ma carrière, C’était dans mon quartier il ya quelques années devant plus de 700 personnes en compagnie d’un bon ami .

EIC: « Map travèse dlo yo  » ce titre renvoie quel message?

CVC: par ce titre ,je veux faire comprendre à tout le monde que les problèmes socio-économiques et sécurutaires sont comme des rivières ,ou des cours d’eau ,mais avec des objectifs et des stratégie bien définies, le bout du tunnel sera atteint d’un moment à d’autre.

EIC : Faisons une genèse de votre rencontre avec Vanessa .

CVC : Vanessa Joseph st jean est une très bonne personne, j’ ai appris à la connaître . J’ ai été sa professeure de danse évangélique . Elle a une très belle voix et une forte personnalité. Je me suis dit c’est la personne et la voix idéale pour cette musique et c’est ainsi qu’ elle est devenue ma collaboratrice

EIC : Pourquoi vous avez opté pour le registre social?

CVC: En tant qu’ haïtienne j’ai constaté l’état lamentable de notre société nos jeunes n’ ont pratiquement pas d’espoir . Donc j’ai choisi d’évoluer dans ce registre ,en guise de motivation pour ces milliers de jeunes qui sont incertain quant à leur avenir.

EIC: Partagez avec nous quelques projets?

CVC: Mes projets se limitent dans une constante amelioration de mes productions ,aux fins de de toucher d’autres marchés de consommation , susceptible de permettre des éventuelles collaborations avec d’autres artistes étrangers.

Propos recueillis par Eguens Renéus.

Articles Similaires

La proposition de Jean Jean Roosevelt pour réduire la propagation du Covid 19.

Tremblement de terre en Haïti : le message de l’OIF

Eguens Infos Culturelles

Activités précarnavalesques 2021,les bandes à pied maintiennent la tradition

Eguens Infos Culturelles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :