30.4 C
Haïti
août 7, 2022
Eguens Infos Culturelles
Acutalités

Marie Francia Sterlin : Un corps habité par la musique

Aînée d’une famille de 3 enfants. Marie Francia Sterlin complète ses études au « Conservatorio nacional de música » en République Dominicaine. La passionnée du Folklore (haïtien) adore la dance, le théâtre ,ainsi que le cinéma. Celle qui croit ,qu’elle lui faut 12 heures supplémentaires, en plus des 24 d’une journée, vu son agenda extrêmement chargé,est également tutrice et professeure de français.

Dans un entretien, accordé Mardi 9 mai , à Eguens Infos Culturelles , la chanteuse lyrique évoque que, très tôt dans sa vie, elle a developpé un amour pour la musique en général, Cependant son attachement à la musique classique est arrivée, un peu plus tard ,soit en 2016. Elle s’y est imbibée d’abord à travers ses classes avec son professeur Émile Desamours, puis avec Mme Monette Alcin, sa professeure de technique vocale à l’époque. Pour elle, cette motivation n’est autre qu’une envie de découvrir, ce que ses prédécesseurs ont créés, et légués.

La chanteuse lyrique croit que la musique classique ,malgré son caractère universel,laisse entrevoir des points communs , par rapport au pays pratiqué. Par ailleurs la chanteuse soutient ,que la musique classique est généralement de la musique Européenne des siècles derniers. Marie Francia affirme que cette musique en plus d’avoir été l’expression des musiciens européens, elle a aussi été la base d’apprentissage des musiciens étrangers, sachant la position de l’Europe par rapport aux autres pays à l’époque a t-elle ajouté. Ces musiciens ont créé leur propre musique en fonction de leur culture, tout en conservant la base ,ainsi que la technique européenne qu’ils ont préalablement acquise a t-elle renchérit.

Interrogée sur sa passion pour la musique, la Vocaliste déclare :  » Sincèrement, je n’ai pas une date précise. Mes parents tous deux ont été des directeurs de choeur dans leur jeunesse et ma mère jusqu’à présent dirige un choeur à sa paroisse. De très tôt j’étais membre d’une chorale d’enfants dirigée par ma mère. Je crois que c’est à partir de là. » D’un autre côté, celle qui s’initie à la guitare et au piano, souligne sans aucun doute, qu’elle s’achemine vers une carrière musicale.

Quant à sa rubrique « Listwa mizisyen klasik ayisyen » , la chanteuse de jazz informe, outre que ,le chant, elle est basée sur l’histoire de nos musiciens classiques. Comme s’intitule son titre. Vwayay, « Vwa yon ayisyèn » est surtout un espace où elle partage ses connaissances et ses réalisations musicales.

Marie Francia Sterlin a conclu cet échange avec notre rédaction , en nous revellant , qu’elle detient une longue liste de projets, basés sur la sensibilisation des gens (haïtiens et étrangers) aux grandes époques de notre musique,qui seront en temps et lieu exécutés.

crédit Photo: « Pye lila »

Eguens Renéus.

Articles Similaires

Georges Eddy Lucien signe son 5e ouvrage à la DNL ce 14 octobre

Eguens Infos Culturelles

Jovenel Moïse Honore la mémoire de Jean Jacques Dessalines ce 17octobre 2020

Eguens Infos Culturelles

Le MCC proteste et reclame justice pour le bâtonnier Monferrier Dorval

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :